La carie dentaire

Types, traitements, protection et prévention. Tout ce que vous devez savoir sur les caries.

Illustration Les soins fondamentaux chez Vertuo Santé

Comment savoir si on a une carie dentaire ? (symptome caries)

Les bactéries de la plaque dentaire transforment les aliments résiduels en acides. Ces derniers provoquent la formation de cavités dans l’email appelées caries.

Si la carie n’est pas traitée, elle peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé des individus.

Il existe différents types de caries :

 

  • Les caries de type 1 touchent l’email dentaire et ne sont pas douloureuses. Elles peuvent être facilement décelables à l’œil nu
  • Les caries de type 2 touchent la dentine et entraînent une sensibilité au sucre
  • Les caries de type 3 attaquent la pulpe dentaire et entraînent de fortes douleurs en réponse au froid, à la chaleur. On parle alors de rage de dent qui est probablement accompagnée d’une mauvaise haleine.
  • A un stade plus avancé, la carie dentaire peut provoquer la formation d’un abcès dentaire accompagné de douleurs intenses, de fièvre et d’enflures. L’infection a de fortes chances de se propager vers d’autres organes.
Comment savoir si on a une carie dentaire ? (symptome caries)

Soigner une carie: le traitement

    Pour les types 1 et 2, c’est-à-dire lorsque la carie touche uniquement l’email ou la dentine, le traitement consiste à retirer à l’aide de fraises dentaires la partie de la dent touchée. Le praticien comblera la partie retirée par un matériau de synthèse tel qu’un plombage, un composite ou un inlay.

    Pour le type 3, si la pulpe est attaquée, le praticien procèdera à une dévitalisation de la dent qui va consister à extraire la pulpe et d’obturer les canaux. Il posera ensuite une couronne. Si la dent est trop atteinte, la dent devra être extraite et le praticien devra envisager la pose d’une prothèse telle que l’implant, le bridge ou l’appareil dentaire.

    Enfin, dans le cas d’un abcès dentaire, un traitement antibiotique sera nécessaire.

    Soigner une carie: le traitement

    Protection et prévention contre les caries dentaires

    L’email protège nos dents des caries. Afin de pouvoir les éviter, une hygiène bucco-dentaire stricte est nécessaire et ce, dès le plus jeune âge. Il est important de se brosser les dents après chaque repas afin d’éliminer les résidus alimentaires et la plaque dentaire.

    De plus, des visites régulières dans votre centre Vertuo permettra au dentiste de contrôler l’état actuel de votre bouche. Afin de prévenir l’apparition de caries, l’équipe de chirurgiens dentistes Vertuo se tiendra à votre disposition pour vous montrer les bons gestes de brossage à avoir.

    Protection et prévention contre les caries dentaires

    Carie aux dents: les facteurs de risque

    Les facteurs de risque de la carie dentaire sont nombreux :

     

    • Avoir une mauvaise hygiène buccodentaire c’est à dire ne pas se brosser les dents régulièrement, ne pas utiliser de produits fluorés, comme le dentifrice et le rince-bouche, et ne pas boire d’eau fluorée lorsque c’est possible.
    • Avoir une alimentation riche en sucres et consommer souvent des boissons et aliments sucrés ou acides. Cela augmente la durée du contact du sucre avec les dents et l’acidité dans la bouche, ce qui favorise le développement de caries graves.
    • Consommer plusieurs petites portions de sucreries ou de boissons sucrées réparties durant la journée est plus dommageable pour les dents que de consommer la même quantité en une seule fois
    • Manger des sucreries entre les repas ou comme collation est plus dommageable pour les dents que de les manger lors d’un repas. La production de salive, qui est plus grande pendant un repas, permet de protéger les dents contre la carie.
    • Manger des sucreries le soir, sans se brosser les dents avant d’aller dormir augmente le risque de carie, car la production de salive est diminuée la nuit et les dents sont alors moins protégées.
    • Souffrir de sècheresse dentaire : cela peut être causée par le syndrome de Sjögren (une maladie chronique caractérisée par une insuffisance des glandes qui produisent la salive et les larmes), les traitements de radiothérapie à la tête et au cou, la prise de certains médicaments
    • Être en perte d’autonomie : une perte d’autonomie physique, causée par exemple par l’arthrite ou la maladie de Parkinson, peut entraîner de la difficulté à bien tenir et à utiliser adéquatement une brosse à dents. Une perte d’autonomie cognitive, causée par exemple par la maladie d’Alzheimer, peut empêcher une personne d’assurer seule son hygiène buccodentaire.
    Carie aux dents: les facteurs de risque

    Carie enfant: nos conseils sur les choses à éviter

    Pour leur éviter les caries, il convient d’éviter de donner à vos enfants:

    • Une boisson sucrée dans un biberon ou un gobelet à bec verseur. Ces types de contenants favorisent le contact fréquent et prolongé des dents avec le liquide sucré. Le risque que des caries se développent rapidement est donc plus élevé.
    • Un biberon de lait pour l’endormir. Comme la production de salive diminue pendant le sommeil, les dents sont donc moins protégées contre les sucres contenus dans le lait.
    • Une collation sucrée ou de consistance collante. Ce type d’aliments peut rester coincé entre les dents alors qu’elles sont déjà moins protégées par la salive, qui est moins abondante entre les repas. Le risque de caries est alors plus élevé.

    Plus un enfant est contaminé jeune, plus son risque d’avoir des caries est élevé. Chez les bébés, le risque de carie est le plus élevé si les parents ont des caries non traitées.

    Si vous souhaitez en savoir plus sur les questions dentaires pour les femmes enceintes, consultez la FAQ dédiée ici

    Carie enfant: nos conseils sur les choses à éviter
    accumsan id porta. vulputate, ipsum ut elit.